Print this page

Groupe de recherche et d’étude sur la littérature française d’aujourd’hui (GRELFA)


Le GRELFA rassemble des chercheurs du Département d’études françaises provenant des trois campus de l’Université de Toronto – Barbara Havercroft du campus Saint George, Pascal Michelucci de UTM et Pascal Riendeau de UTSC –, qui travaillent sur la littérature française récente, autrement dite « l’extrême contemporain ». Si certains critiques déplorent la prétendue « ruine » du roman français (A. Compagnon), la supposée « dégénérescence » qui le menace (J.-M. Domenach), ainsi que la disparition de celui que Dominique Noguez nomme le grantécrivain, les membres du GRELFA visent justement à mettre en question ce lieu commun sombre qu’est la « mort » de la littérature française. À partir des recherches axées sur des problématiques diverses et des théories multiples, le GRELFA examine la floraison de nouvelles tendances, de nouvelles pratiques et de nouveaux auteurs qui peuplent le paysage littéraire français contemporain.  Parmi ces pratiques plurielles, mentionnons la poétique des genres « nouveaux » et hybrides (les écrits auto/biographiques, tels le témoignage et l’autofiction), le fragment, l’écriture de « l’extrême » (trauma, maladie, violence); la littérature qui crée l’événement, mettant les écrivains face aux phénomènes médiatiques; les pratiques hétérogènes actuelles dans l’écriture des femmes; l’incidence de la théorie et de l’essai dans la fiction.  Parmi les auteur.e.s étudié.e.s, notons, entre autres, Christine Angot, Geneviève Brisac, Éric Chevillard, Annie Ernaux, Patrick Grainville, Michel Houellebecq, Régis Jauffret, Camille Laurens, Pascal Quignard, Andrei Makine et Jacques Roubaud.

Le GRELFA organise régulièrement des événements auxquels participent professeurs et étudiants: journées d’étude, séances de colloques, colloques internationaux, numéros de revue, visites de chercheurs et d’écrivains venant de France et ailleurs.

Le GRELFA travaille aussi en concert avec des chercheurs de renommée internationale et collabore avec d’autres groupes et centres de recherche oeuvrant sur le contemporain français, comme le CERACC (le Centre d’Étude sur le Roman des Années Cinquante au Contemporain) de l’Université de Paris III, l’équipe ALITHILA (Analyses littéraires et historie de la langue) et la Société Roman 20-50 de l’Université de Lille 3 (et sa revue du même nom), le centre Figura (Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire) de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et la Chaire de recherche du Canada en littérature contemporaine du CRILQ (Université Laval).

Contacts

barbara.havercroft@utoronto.ca

pascal.michelucci@utoronto.ca

pascal.riendeau@utoronto.ca

 

Emplacement

Salle 315, Northrop Frye Hall, Victoria College; téléphone : 416-585-4436; télécopie : 416-585-4584

 

Publications

- Pascal Riendeau (sous la dir. de)."Éric Chevillard. L'Œuvre posthume de Thomas Pilaster,
Du hérisson, Démolir Nisard
",
Roman 20-50, n°46 (décembre 2008), 176 p. [Disponible auprès des Presses du Septentrion: http://www.septentrion.com/livre_aff.asp?id=1133 ].

- Barbara Havercroft, Pascal Michelucci et Pascal Riendeau (sous la dir. de). Le roman français de l'extrême contemporain: Ecritures, engagements, énonciations, Québec, Editions Nota bene, coll. Contemporanéités, n.4, 2010. 454p. [Disponible chez Gallimard Montréal: http://www.gallimardmontreal.com/ et auprès de la Librairie du Québec: http://www.librairieduquebec.fr/ ].

 

 NameTitleTelephone
Havercroft, BarbaraAssociate Professor416-585-4436
Michelucci, PascalFull Professor;905-828-3774
Riendeau, PascalAssociate Professor, University of Toronto Scarborough416-287-7167
 

December
Décembre
2017

< Prev Next >
SMTWTFS
DLMMJVS
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Revue Arborescences

Considérant que rien de ce qui touche la langue française ne lui est étranger, la revue Arborescences se veut un espace de réflexion sur les enjeux actuels des études françaises aussi bien en littérature, en linguistique qu’en didactique.

History of the Department

French Studies at the University of Toronto 1853-1993