Print this page

FRE 1906H-F
Théories du rire et analyse littéraire du genre comique - mardi 4-6

Instructor:

Charles Elkabas

Location:

Odette Hall

Room:

OH 201

Description:

Ce séminaire se propose de guider les étudiant.e.s à mieux comprendre, apprécier et analyser l’écriture comique. De Platon à Emelina en passant par Freud, philosophes, sociologues, psychanalystes, littéraires et linguistes ont élaboré plus de quatre-vingts théories du rire. Nous passerons en revue certaines d’entre elles, et nous nous concentrerons sur quatre types de théories : intellectualistes, morales, esthétiques et freudiennes.

 

Ces théories servent d’abord de support pour élucider le sens du rire et ce qui provoque le rire, pour enfin aborder l’analyse du texte littéraire. Une étude des catégories de comique telles l’ironie, la satire, la parodie et l’humour permettra alors de répondre à un nombre de nos questions, notamment : Quelles sont les caractéristiques du texte comique ? Quels procédés linguistiques les auteurs utilisent-ils  pour déclencher le rire ? Qu’est-ce qu’une persona comica ? Quelles significations et quelles portées sociales le rire a-t-il dans le contexte littéraire ? Existe-t-il des lois de relativité du comique ? Quel rôle le lecteur occupe-t-il dans sa perception du texte comique ? Quels facteurs peuvent guider son propre jugement sur la présence ou l’absence de comique dans le texte littéraire ?

Pour illustrer notre parcours, nous nous appuyons sur une sélection d’œuvres littéraires de genres variés et publiées à différentes époques.

Textes à l’étude :

Rabelais. Gargantua (extraits)

Molière. L’Avare

Voltaire. Candide

Maupassant. (un choix de contes)

Zola. Pot-Bouille

Gide. Les caves du Vatican

Queneau. Exercices de style

Ionesco. La Cantatrice chauve

Pennac. Des Chrétiens et des Maures

 

Bibliographie sélective :

 

Bergson, Henri. Le rire. Paris : Presses universitaires de France, 1901.

Birnbaum, Jean (sous la direction de).  Pourquoi rire ? Paris : Gallimard, Folio essais, 2011.

Canova, Marie-Claude. La comédie. Paris : Hachette, 1993.

Chapiro, Marc. L’illusion comique. Paris : Presses universitaires de France, 1941.

Defays, Jean-Marc et Laurence Rosier. Approches du discours comique. Dolembreux, Pierre Mardaga éditeur, 1999.

Emelina, Le comique. Essai d’interprétation générale. Paris : Sedes, 1991.

Feibleman, James, K. In Praise of Comedy. New York: Horizon Press, 1970.

Freud, Sigmund. Le mot d’esprit et ses rapports avec l’inconscient. Paris : Gallimard, 1930 (pour la traduction française).

Hutcheon, Linda. “Ironie, satire, parodie”, Poétique. No. 45, 1981.

Hutcheon, Linda. A Theory of Parody. The Teachings of Twentieth-Century Art Forms. New York: Methuen, 1985.

Kofman, Sarah. Pourquoi rit-on ? Paris : Galilée, 1986.

Mauron, Charles. Psychocritique du genre comique. Paris : Librairie José Corti, 1964.

Olbrechts-Tyteca, Lucie. Le comique du discours. Bruxelles : Editions de l’Université de Bruxelles, 1974.

Pollock, Jonathan. Qu’est-ce que l’humour ? Paris : Klincksieck, 2001.

Sareil, Jean. L’écriture comique. Paris : Presses universitaires de France, 1984.

Victoroff, David. Le rire et le risible. Introduction à la psychosociologie du rire. Paris : Presses universitaires de France, 1953.

 

Travaux requis : Exposé oral, 20%; analyse de texte, 15%; travail de recherche, 55%;

participation, 10%.

This course is found in the following categories:

 

Revue Arborescences

Considérant que rien de ce qui touche la langue française ne lui est étranger, la revue Arborescences se veut un espace de réflexion sur les enjeux actuels des études françaises aussi bien en littérature, en linguistique qu’en didactique.

History of the Department

165 years of French Studies at the University of Toronto (1853-2018)

Arborescences

Estimant que rien de ce qui touche la langue française ne lui est étranger, la revue électronique Arborescences veut offrir un espace de réflexion sur des questions d’importance en études françaises, relevant aussi bien de la didactique que de la lit