Print this page

FRE 1204H-F
Séminaire de littérature III - Genres : L'essai - mardi 11-1

Instructor:

Pascal Riendeau

Location:

Odette Hall

Room:

NF 009

Description:

L’essai occupe une place singulière dans l’histoire littéraire et il nous force aussi à repenser l’idée même que l’on se fait de la littérature. C’est à partir des Essais de Montaigne, véritable créateur du genre, que nous allons nous interroger sur le rôle et la pertinence de l’essai au sein de la littérature. Ce séminaire de maîtrise offrira une perspective théorique, historique et critique de l’essai. En commençant par des textes théoriques importants (Angenot, Marcel, Starobinski), nous étudierons l’essai comme outil de réflexion et de création, un objet de pensée qui met, entre autres, l’accent sur la subjectivité de l’essayiste. Parmi les problématiques critiques que nous aborderons, notons : l’essai et la littérature de soi; l’essai et les sciences humaines; l’essai et la philosophie. Afin de mesurer l’importance de l’essai, nous en proposerons une traversée, en nous attardant à quelques-uns des grands essayistes français des siècles antérieurs (Montaigne, Marivaux, Diderot, Mme de Staël, Baudelaire) et des XXe et XXIe siècles (Sartre, Beauvoir, Barthes, Quignard, Laurens), ainsi que certains des essayistes québécois parmi les plus importants (Buies, Vadeboncœur, Godbout, Brault, LaRue). En plus de cette étude d’essais majeurs, nous accorderons une attention particulière à des essayistes du XXe siècle qui ont repensé et redéfini la littérature, et plus particulièrement le roman (Kundera).

Livres requis :

Dumont, François (2003), Approches de l’essai. Anthologie, Québec, éditions Nota Bene.

Kundera, Milan (1986), L’art du roman, Paris, Gallimard.

FRE1204 (2012) Anthologie de l’essai, Université de Toronto.

 

Travaux requis :

Compte rendu critique (15%); exposé oral (35%); travail d’analyse (50%).

This course is found in the following categories:

 

Revue Arborescences

Considérant que rien de ce qui touche la langue française ne lui est étranger, la revue Arborescences se veut un espace de réflexion sur les enjeux actuels des études françaises aussi bien en littérature, en linguistique qu’en didactique.

History of the Department

165 years of French Studies at the University of Toronto (1853-2018)

Arborescences

Estimant que rien de ce qui touche la langue française ne lui est étranger, la revue électronique Arborescences veut offrir un espace de réflexion sur des questions d’importance en études françaises, relevant aussi bien de la didactique que de la lit