Print this page

FRE 2035H-F
Autour de l'intime en France: les écrits contemporains des femmes – mardi 2-4

Instructor:

Barbara Havercroft

Location:

Odette Hall

Room:

Room 201

Description:

L’essor et la richesse des différentes formes de l’écriture intime en France, ainsi que la floraison des théories féministes récentes sur l’écriture personnelle, constituent des développements majeurs dans le domaine des études féministes littéraires.  Il s’agira dans ce cours d’explorer et d’analyser les divers types et poétiques de l’écriture de soi en France, telle que pratiquée par plusieurs écrivaines contemporaines.  Pour ce faire, on aura recours à des théories féministes traitant des écrits personnels et de la subjectivité au féminin.  Dans l’analyse des textes à l’étude, une attention particulière sera prêtée aux stratégies textuelles qui mettent en évidence les rapports entre l’écriture intime et l’agentivité (agency) du sujet féminin, c’est-à-dire sa capacité d’agir sur et dans son contexte social, politique et culturel par le biais de l’écriture.  Si les textes littéraires au programme datent de la fin du XXe siècle, les théories examinées seront d’un apport significatif à l’étude de tout texte intime, quelle que soit la date de sa publication.

Livres requis :

Brisac, Geneviève.  Petite.  Paris : Éditions de l’Olivier, 1994.  (autofiction)

Duras, Marguerite.  L’Amant.  Paris : Minuit, 1984.  (récit autobiographique)

Ernaux, Annie.  « Je ne suis pas sortie de ma nuit ». Paris : Gallimard, 1997.  (journal intime)

Ernaux, Annie.  Une femme.  Paris : Gallimard,  coll. « Folio », 1987.  (auto/biographie)

Huston, Nancy et Leïla Sebbar.  Lettres parisiennes : Histoires d’exil.  Paris : Éditions J’ai lu, 1986. (correspondance)

Sarraute, Nathalie.  Enfance.  Paris : Gallimard, coll. « Folio », 1984.  (récit autobiographique)

 

Travaux requis : participation (10%), un exposé oral (30%) et une dissertation (60%).

This course is found in the following categories:

 

Revue Arborescences

Considérant que rien de ce qui touche la langue française ne lui est étranger, la revue Arborescences se veut un espace de réflexion sur les enjeux actuels des études françaises aussi bien en littérature, en linguistique qu’en didactique.

History of the Department

French Studies at the University of Toronto 1853-1993